Compiègne : il se fait mordre et voler sa voiture par l'homme à qui il était venu porter secours

Photo d #39;illustration. Un v eacute;hicule de police.  (Shutterstock.com)
24matins - AA

Mardi, un homme a été condamné par le tribunal de Compiègne à 18 mois de prison pour trois vols. Le prévenu avait, entre autres, mordu en 2015 une personne qui avait accepté de le conduire chez lui.

Les faits ont été commis entre 2014 et 2016, et la procureur de la République n'a pas caché son soulagement de voir ce suspect être finalement traduit devant la justice : "Il a fallu qu'il soit interpellé dans une autre affaire pour que nous mettions la main sur lui".

Mardi, le tribunal de Compiègne, dans l'Oise, a ainsi condamné Rocky D. à 18 mois de prison ferme pour trois vols dont un avec violences. Cité par nos confrères du Parisien, le juge a rappelé au prévenu, à l'age non précisé, le premier fait datant de novembre 2014 : "En pleine nuit, à Jonquières, vous vous êtes introduit dans le domicile de la victime alors qu'elle dormait". Et d'ajouter : "Votre ADN a été retrouvé sur les câbles de la télé?" Même si le vol a également concerné un téléphone, un sac à main ou encore du matériel informatique.

Il mord un homme qui avait accepté de le conduire chez lui

Le 17 octobre 2015, Rocky se présente à la porte d'un inconnu, le visage en sang, pour lui demander son aide : "Il a accepté de vous conduire en sécurité à Saint-Sauveur, mais il a refusé, ensuite, de vous emmener à Jaux". Un refus qui aura incité Rocky à mordre l'oreille et le doigt de ce samaritain, avant de lui dérober sa voiture. La victime a depuis formellement reconnu, via un tapissage photographique, l'individu l'ayant agressée.

"Aujourd'hui, j'ai changé, je suis clean"

Dernier fait en date, la participation de Rocky en mars 2016 au vol d'une station de lavage de Lacroix-Saint-Ouen. 150 euros auront alors été dérobés. Des implications dont le prévenu, habitant de Saint-Sauveur appartenant à la communauté des gens du voyage, a affirmé ne pas se souvenir : "J'ai traversé une mauvaise période. Pendant six ans, j'ai pris beaucoup de produits stupéfiants. Aujourd'hui, j'ai changé, je suis clean."

Rocky, qui avait été placé en détention avant l'audience, y a été reconduit une fois le verdict rendu.

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016