Hillion. Le contrôle avait dégénéré : 3 gendarmes blessés et un tibia fracturé

Le 29 nbsp;ao ucirc;t, un contr ocirc;le routier sur la RN 12  agrave; Hillion a d eacute;g eacute;n eacute;r eacute;. (Archives Ouest-France)
Ouest France - AA

Le 29 août, un contrôle routier sur la RN12 à Hillion, près de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), a dégénéré. Trois gendarmes ont été blessés par un automobiliste et son passager. Ce dernier a eu le tibia fracturé par un coup de matraque. Les deux hommes seront jugés le 19 octobre.

L'interpellation musclée d'un automobiliste et de son passager remonte au 29 août dernier. Voyant un fourgon zigzaguer sur la RN 12 à la hauteur d'Hillion, un automobiliste alerte les gendarmes du peloton motorisé de Plénée-Jugon.

Lors de l'interception à 20h, les deux autoentrepreneurs dans le bâtiment, qui venaient de fêter la fin d'un chantier, se rebellent, insultent les forces de l'ordre et des coups partent. Le conducteur avait près de deux grammes d'alcool par litre de sang.

Libres mais sous contrôle judiciaire

Blessés, les trois gendarmes, dont une femme, se voient prescrire des incapacités temporaires de travail de 6 à 21 jours. Le passager est aussi blessé. Un coup de matraque lui fracture le tibia. La victime est alors transportée par les pompiers à l'hôpital Yves-Le-Foll à Saint-Brieuc.

Devant être jugés ce mercredi en comparution immédiate, ils ont demandé un délai. Ils seront jugés le 19 o...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016