Sevran. Le policier a quitté l'hôpital, le jeune est sorti du coma

Le policier qui a tir eacute;  agrave; huit reprises et gri egrave;vement bless eacute; un jeune apr egrave;s avoir  eacute;t eacute; rou eacute; de coups dans la nuit du 14 juillet  agrave; Sevran, a quitt eacute; l #39;h ocirc;pital. (Ouest-France)
Ouest France - AA

« Extrêmement choqué », le policier agressé à Sevran (Seine-Saint-Denis) dans la nuit du 14 au 15 juillet est sorti de l'hôpital. Le jeune homme grièvement blessé par balle est, lui, sorti du coma. « Selon son père, il ne peut toujours pas parler. » Deux enquêtes sont ouvertes.

Le policier qui a tiré à huit reprises et grièvement blessé un jeune après avoir été roué de coups dans la nuit du 14 juillet à Sevran (Seine-Saint-Denis), a quitté l'hôpital, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Le jeune homme de 18 ans, touché au ventre, est lui sorti du coma artificiel dans lequel les médecins l'avaient placé, a indiqué Stéphane Blanchet, premier adjoint au maire de Sevran. « Selon son père, il ne peut toujours pas parler », a ajouté M. Blanchet.

« Il s'est vu mourir »

Le policier qui souffre de nombreuses contusions et blessures à la tête, s'est vu reconnaître une interruption totale de travail (ITT) de quatre jours, a indiqué une source proche de l'enquête. « Il doit voir un psychologue prochainement et ce nombre est susceptible d'évoluer », a précisé son avocat, Frédéric Gabet.

Le fonctionnaire est toujours « extrêmement choqué », a poursuivi une source policière, « il s'es...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016