Aisne : Un maire instaure un couvre-feu pour les mineurs de sa commune

Un v eacute;hicule de la gendarmerie (photo d #39;illustration) (hadescom/Shutterstock.com)
24matins - AA

Les mineurs de moins de 15 ans qui ne respecteront pas ce couvre-feu pourront être interpellés et ramenés à la gendarmerie.

23 heures et au lit ! C'est en tout cas ce qu'a décidé le maire de la commune d'Origny-Sainte-Benoîte, dans l'Aisne, qui vient de prendre un arrêté municipal interdisant aux mineurs de circuler dans la rue après 23 heures.

Un couvre-feu qui serait motivé par les nuisances provoquées par les jeunes qui traînent tard le soir dans la commune.

Dégradations et nuisances

Francis Delville, maire de la commune de 1700 habitants, a été interrogé par nos confrères de FranceInfo à propos de cette décision. L'édile indique avoir reçu de nombreuses plaintes de ses administrés concernant des nuisances sonores, mais également des dégradations dans sa commune.

Des actes qui seraient commis par de jeunes adolescents et selon lui, parfois par de jeunes enfants à l'extinction des lumières de la commune. C'est pour mettre fin à cette situation tendue que l'élu aurait donc instauré ce couvre-feu qui interdit à tout mineur de moins de 15 ans de circuler sans ses responsables légaux dans les rues d'Origny-Sainte-Benoîte à partir de 23 heures et jusqu'à 6 heures du matin.

Le rôle des parents

Pour l'élu, cette décision est prise devant le manque de responsabilités flagrant des parents. « Normalement, c'est aux parents d'interdire à leurs enfants de sortir. Mais ils ne le font pas, alors j'ai dû prendre cette décision, qui permet aux gendarmes de raccompagner les enfants chez eux ou de les ramener à la gendarmerie pour que les parents viennent les chercher. » a-t-il déclaré à nos confrères.

Le maire, qui pense bien connaître le groupe de fauteurs de troubles, précise que l'arrêté pourra être suspendu dès que le calme sera revenu dans les rues de la commune.

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016