Attentat sur les Champs-Elysées : "Il ne faut pas exagérer sa portée" sur l'élection présidentielle

Les Champs-Elys eacute;es  agrave; Paris, peu apr egrave;s l #39;attentat survenu  agrave; trois jours du premier tour de l #39; eacute;lection pr eacute;sidentielle, jeudi 20 avril 2017. (JULIEN PITINOME / NURPHOTO / AFP)
Franceinfo - AA

Si les rapports de force entre candidats ne devraient pas être bouleversés par l'événement, cette attaque meurtrière pourrait néanmoins être bénéfique à François Fillon et Marine le Pen, mais négative pour Jean-Luc Mélenchon, selon Frédéric Micheau, de l'institut OpinionWay.

La campagne présidentielle a brusquement changé de ton, jeudi 20 avril dans la soirée à cause d'un attentat survenu sur les Champs-Elysées à Paris, dans lequel un policier a été tué. Plusieurs candidats ont décidé de suspendre leur campagne et le terrorisme fait son retour au coeur du débat politique, à deux jours du premier tour.

>> Suivez l'actualité de la fin de la campagne présidentielle dans notre direct

Franceinfo a interrogé Frédéric Micheau, directeur du département opinion et politique de l'institut de sondage OpinionWay, sur l'impact potentiel de cet événement tragique sur les résultats de l'élection présidentielle.

Franceinfo : L'attentat sur les Champs-Elysées peut-il bouleverser le résultat du scrutin de dimanche ?

Frédéric Micheau : L'attentat sur les Champs-Elysées ne semble pas être de nature à bouleverser fondamentalement les rapports de force politiques. Déjà parce qu'il n'est pas d'une ampleur aussi considérable que les attentats du 13-Novembre. Et aussi parce que lorsqu'on regarde les enjeux auxquels sont sensibles les Français, la lutte contre le terrorisme et la sécurité (...)

Lire la suite sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016