Seine-et-Marne : participant à un barbecue improvisé, il est mortellement poignardé

Illustration. Un v eacute;hicule de la police.  (Shutterstock.com)
24matins - AA

Mercredi soir à Melun, en Seine-et-Marne, un jeune homme de 21 ans a été mortellement poignardé alors qu'il prenait part à un barbecue improvisé sur un parking. L'auteur présumé des faits a depuis été interpellé et placé en garde à vue.

Les faits se sont produits mercredi soir dans la commune de Melun, en Seine-et-Marne. Alors qu'un groupe de jeunes personnes avaient improvisé un barbecue sur un parking, l'un d'eux a été mortellement poignardé peu avant minuit.

Une source policière citée par nos confrères du Dauphiné Libéré rapporte que le jeune homme pris pour cible, âgé de 21 ans, "participait à un barbecue organisé sur la voie publique, quand un individu a surgi et lui a porté plusieurs coups de couteau".

Mortel barbecue : victime et suspects connus de la police

La victime semblait encore consciente lors de sa prise en charge par les secours. Elle est finalement décédée à son arrivée à l'hôpital. L'auteur présumé des faits, un jeune homme de 18 ans défavorablement connu des services de police tout comme le défunt, a été interpellé le lendemain à Melun suite à plusieurs "signalements".

Il a ensuite été placé en garde à vue, et l'enquête confiée à la police judiciaire (PJ) de Versailles s'attachera notamment à établir les motivations du geste ayant entraîné la mort. L'autopsie du corps est d'ailleurs censée avoir lieu en ce vendredi.

Un contexte semblable mais des faits de moindre gravité

Le contexte de ce drame, un barbecue, rappelle un autre incident, certes bien moins lourd de conséquences, intervenu dimanche soir dernier à Avignon. Le propriétaire d'un corps de ferme avait ainsi surpris, de retour à son domicile, sept personnes de 19 à 25 ans en train de prendre l'apéro dans son jardin avec l'apparente intention d'enchaîner avec un barbecue.

Au final, ces intrus auront été placés en garde à vue après la découverte de cannabis sur certains d'entre eux, et dans leurs deux voitures, de possessions appartenant au maître des lieux. Quatre de ces personnes étaient censées répondre prochainement à des accusations de vol en réunion, outrage et infraction à la législation sur les stupéfiants.

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016