Attaque à Orly : la vidéosurveillance de l'assaut

Les policiers ont effectu eacute; une perquisition au domicile de nbsp;Ziyed Ben Belgacem,  agrave; nbsp;Garges-l egrave;s-Gonesse (Val-d #39;Oise), le 18 mars 2017. (THOMAS SAMSON / AFP)
Franceinfo - AA

À Orly, des caméras de surveillance ont filmé la scène de l'assaut. On voit que les militaires ne se sont pas immédiatement rendu compte de l'attaque de leur collègue.

Des militaires de l'opération Sentinelle patrouillent au milieu des voyageurs. Au terminal 2 d'Orly, il est 8h22 samedi matin, 18 mars, quand un homme en veste blanche qui tient dans sa main un bidon d'hydrocarbures le jette au sol avant d'attaquer une militaire. La caporale-chef est ceinturée et entraînée vers l'arrière, un revolver à grenailles pointé sur la tempe. À droite, le deuxième militaire ne semble pas s'en rendre compte immédiatement, mais lui aussi est menacé.

Bouclier humain

À cet instant, l'assaillant crie : "Posez vos armes, mains sur la tête ! Je suis là pour mourir par Allah, de toute façon il va y avoir des morts..." À gauche de l'écran, la militaire se débat. À plusieurs reprises, Zyed Ben Belgacem tente de s'emparer de son arme, un fusil d'assaut FAMAS, sans y parvenir. Quelques instants plus tard, il se retourne, et l'entraîne en marche arrière, s'en servant comme bouclier humain. En haut de l'image, les voyageurs comprennent qu'une attaque est en cours, ils fuient l'aéroport. Un militaire inspecte visuellement le sac jeté au sol, puis s'approche de l'agresseur avec son collègue en triangle.

Voir la vidéo sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016