Fusillade à Marseille : la piste du règlement de comptes privilégiée

M eacute;decins l eacute;gistes et enqu ecirc;teurs s #39;affairent sur le lieu o ugrave; a  eacute;t eacute; abattu un homme le 17 f eacute;vrier sur l #39;A55  agrave; Marseille. (BORIS HORVAT / AFP)
RTL - AA

Pour les enquêteurs, il n'y a désormais presque aucun doute, l'homme abattu sur l'A55 a été la cible d'un règlement de comptes entre malfaiteurs.

La fusillade qui a éclaté sur l'A55 dans la soirée du 16 février, aux alentours de Marseille, serait bel et bien un règlement de comptes. Tout a commencé par une course-poursuite surréaliste à laquelle ont assisté, médusé, certains automobilistes. Aucune victime collatérale n'est à déplorer. Les enquêteurs ont rassemblé des indices qui étayent le scénario d'un règlement de comptes entre malfaiteurs. La victime, au volant d'une Twingo au moment des faits, a été abattue à bout portant à la kalachnikov. Le choix de l'arme et le mode opératoire, scrupuleusement préparé, permettent aux enquêteurs d'affirmer, presque sans aucun doute, que la fusillade est relative à un règlement de comptes.

Deux tueurs, chacun dans une voiture, pistaient la victime. "Deux véhicules en pourchassaient un troisième sur une course-poursuite, puis il  y a...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016