Cameroun. 4 kamikazes morts avant d'avoir commis un attentat

Le Cameroun a  eacute;t eacute; la cible d #39;une cinquante d #39;attaques-suicides depuis juillet 2015. (Infographie Ouest-France)
Ouest France - AA

Quatre jeunes kamikazes - deux adolescentes et deux garçons - sont morts mercredi dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun, cible régulière d'attaques suicide des islamistes nigérians de Boko Haram, avant de réussir à perpétrer des attentats, a annoncé le gouverneur de la région, Midjiyawa Bakari.

Parallèlement, l'armée camerounaise a tué « une centaine » de combattants de Boko Haram et libéré « des centaines d'otages » depuis le lancement en décembre d'une offensive d'« envergure » toujours en cours au Nigeria, a affirmé le porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary, à la télévision d'État.

« La région a été confrontée (mercredi) à deux tentatives d'attentat », impliquant quatre kamikazes, a indiqué le gouverneur de l'Extrême-Nord, joint depuis Yaoundé.

La première tentative a visé Kolofata, près de la frontière nigériane, où « deux filles d'environ 17-18 ans » portant des explosifs ont été stoppées lors d'un contrôle.

« La première kamikaze s'est fait exploser, sans faire de victime civile (alors) que la deuxième a été 'neutralisée' » par les militaires, a expliqué le gouverneur.

Attaques multiformes

La deuxième tentative d'attentat a eu lieu à Doublé, où deux jeu...

Lire la suite sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016