Le HomePod, moins futé que le Google Home ?

 (Noah Berger / AFP)
Capital - AA

En vente depuis vendredi dernier aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, le premier bilan du HomePod d'Apple semble plutôt négatif. Siri ne serait capable de répondre qu'à la moitié des questions habituelles, contre 81% pour le Google Home.

"Dis Siri, pourquoi es-tu moins performant que Google Home ou Alexa" ? Voilà une question que de nombreux utilisateurs du nouvel assistant personnel d'Apple doivent se poser... Depuis vendredi dernier, Apple a mis en vente aux Etats-Unis, en Angleterre et en Australie son HomePod. Seulement, le version de Siri dont se sert l'appareil est différente et semble-t-il moins performante que celle des iPhones, iPad ou Apple Watch, selon le cabinet d'expertise Loup Ventures. En effet, ce dernier gadget d'Apple ne répond qu'à 52% des questions habituelles.

Google Home ou Alexa seraient largement plus performants. Sur les 782 questions posées à l'assistant lors du test du cabinet, sur des thèmes divers comme le commerce, l'information ou la navigation, le HomePod "comprend" 99,4% des questions, mais n'apporte une réponse que dans 52,3% des cas. Google Home, de loin le plus performant, répond correctement à 81% d'entre-elles. Alexa d'Amazon tombe dans le mille dans 64% des cas contre 57% pour l'assistant Microsoft. En revanche, le HomePod donnerait de meilleures réponses sur les informations locales et les commerces.

Autre hic : aucun accès à ses mails, au système de navigation ou aux appels. La seule utilisation possible du HomePod pour téléphoner est en tant que haut-parleur. De plus, pour utiliser cette petite enceinte, il faut posséder un... iPhone ! Le flux doit en effet passer par votre smartphone avant d'être diffusé (...) Cliquez ici pour voir la suite

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018