Dans cette entreprise, ce sont les salariés qui font passer les entretiens d'embauche

 (Westend61 /Getty Images)
Capital - AA

Chez Polytech, une menuiserie corrézienne, point de DRH : les salariés s'occupent des 50 recrutements à venir cette année, détaille Europe 1.

Et si vous recrutiez vous-même vos propres collègues ? Ce rêve est déjà une réalité pour les salariés de Polytech, une menuiserie située près de Tulle, en Corrèze. C'est Europe 1 qui nous l'apprend : là-bas, pour départager les candidats aux 50 postes à pourvoir cette année, ce sont les salariés qui vont s'y coller, épaulés par Pôle emploi.

Dans cette PME d'une centaine de personnes, il n'y a pas de DRH. ""Ils [les salariés] connaissent le métier. Ils ont tous les éléments pour pouvoir recruter des gens à leur image donc oui, c'est un point fort. Ils n'ont eu aucune consigne", explique Gilles Luc, le patron de Polytech. Du côtés des employés devenus recruteurs, l'initiative semble appréciée. "Mon rôle consiste à sélectionner des profils qui correspondent vraiment au métier que j'exerce depuis cinq ans. C'est très valorisant", explique Ainsi Romain, poseur de joints au sein de la menuiserie, au micro d'Europe 1.

>> À lire aussi - Recrutement : le paradoxe de la génération Z

Les candidats à l'emploi, aussi, paraissent satisfaits de la démarche. " "C'est moins intimidant, beaucoup plus direct. On rencontre carrément des (...) Cliquez ici pour voir la suite

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018