Le fondateur de Sigfox inquiet d'un éventuel raid sur son groupe

sigfox ludovic le moan ()
La Tribune - AA

Il n'en fait pas mystère : au fil des levées de fonds, Ludovic Le Moan, le co-fondateur et dirigeant de Sigfox, a vu sa participation au capital du groupe largement diluée, au point de ne plus en avoir le contrôle comme à ses débuts.

Pour développer le pionnier et champion français de l'Internet des objets, « j'ai fait cinq tours de table », et désormais, « il y a 28 actionnaires », a-t-il indiqué lors d'une « Matinale des travaux publics », organisée à la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) le 25 janvier dernier.

L'éventuel rachat de la startup inquiète son dirigeant

Dans ce contexte, à l'instar de nombreuses startups qui grandissent en ouvrant largement leur capital, Sigfox constitue une proie potentielle pour un groupe prêt à en mettre le prix. « C'est mon angoisse quotidienne », a affirmé Ludovic Le Moan, qui indique avoir « arrêté » il y a peu une offre « de pas loin de 1 milliard » d'euros.

Le Pdg a refusé de dévoiler le nom du groupe intéressé. Mais la menace de voir sa société rachetée l'inquiète beaucoup. Une offre à « 1 milliard, on arrive encore à l'arrêter », poursuit-il. « Mais si demain quelqu'un proposait 2 ou 3 milliards, dans l'état actuel du...

Lire la suite

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018