10 traders en cryptomonnaies assignent Coincheck en justice pour le vol de 530 millions de dollars

Des traders vont poursuivre la plate-forme coincheck en justice ()
La Tribune - AA

Après les perquisitions au siège de la société qui se présente elle-même comme "la principale plateforme d'échanges sur le bitcoin et les cryptomonnaies en Asie", les choses se compliquent encore. Un groupe de dix traders en cryptomonnaies assignera en justice jeudi la plate-forme japonaise Coincheck pour le vol le mois dernier de 530 millions de dollars (430 millions d'euros) d'argent virtuel, a annoncé un avocat représentant les plaignants.

Les traders contestent la décision de Coincheck de geler tous les retraits en yens et en cryptodevises après ce vol et vont demander que la plate-forme leur permette de prendre ces devises pour les mettre dans des "porte-monnaie", c'est-à-dire des dossiers utilisés pour stocker l'argent dématérialisé en dehors de la plate-forme, a expliqué, l'avocat, Hiromu Mochizuki.

Les restrictions sur les retraits de cryptomonnaies maintenues

Coincheck, qui doit publier un rapport mardi sur le cambriolage, a repris les retraits en yens mardi, selon des messages diffusés sur Twitter.

Un deuxième recours en justice visant à obtenir des dommages-intérêts pourrait être annoncé à la fin du mois, a ajouté l'avocat.

Coincheck a fait savoir que les restrictions...

Lire la suite

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018