Baisse des cotisations : quel impact sur les salaires ?

Feuille de salaire (illustration). (MAXPPP)
Franceinfo - AA

Une bonne surprise attend les salariés dans quelques semaines : une petite hausse du chiffre en bas de leur fiche de paie. Elle est due à la baisse des cotisations chômage et maladie, atténuée malgré tout par la hausse de la CSG.

Ce mois-ci, la CSG va augmenter de 1,7 point. Une hausse plus que compensée par des baisses de cotisations : - 0,75 point pour la maladie, - 1,45 point pour l'assurance-chômage. Résultat, une augmentation du salaire net. Pour un salarié payé 1 275 euros net, par exemple, cela représente une augmentation de 8 euros net environ par an. Et les cotisations augmenteront à nouveau en octobre prochain.

Les retraités, grands perdants de la réforme

Le journaliste de France 2 Jean-Paul Chapel détaille cette réforme, en direct sur le plateau du journal de 20 heures. "En janvier, pour un salarié au SMIC, le gain de pouvoir d'achat sera de 7,34 euros net par mois. En octobre, le salaire net augmentera de 14,23 euros." Jean-Paul Chapel explique que la baisse des cotisations est proportionnelle au salaire et rajoute que les grands perdants de cette réforme sont les retraités. "Pour une pension de 1 400 euros, c'est la moyenne en France, la baisse sera de 23,80 euros par mois dès janvier pour une personne seule." Quant aux fonctionnaires, ils ne perdront rien, mais ne gagneront rien. "La réforme sera neutre pour eux", conclut le journaliste.

Voir la vidéo sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016