Les Parisiens sont-ils encore et toujours "Charlie" ?

L #39; eacute;dition de  quot;Charlie Hebdo quot; du 1er novembre 2017. (DR)
Franceinfo - AA

Trois ans après l'attentat contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, les Parisiens sont-ils encore "Charlie" ?

L'attaque terroriste contre Charlie Hebdo, c'était il y a trois ans. On a demandé à des Parisiens s'ils se sentaient "Charlie". "Moi je ne me considère pas du tout "Charlie", parce que je ne suis pas du tout d'accord avec ce qu'ils ont écrit dans leurs journaux", plaide un Parisien. "C'est un sujet à embrouilles, clairement".

La liberté d'expression, une valeur toujours fédératrice ?

L'esprit du 11 janvier, où 5 millions de gens ont marché avec des panneaux "Je suis Charlie", pour cette autre Parisienne, "ça veut dire encore quelque chose". Pour elle, Charlie Hebdo, "c'est de l'humour, il faut le prendre au second degré. Il ne faut pas se fâcher pour certaines choses". Cependant, peu de ceux qu'on a rencontrés se disent Charlie. Mais qu'en pense la DRH du journal satirique ? Pour Marika Bret, les gens sont toujours "Charlie" : "'Je suis Charlie', ça a un sens pour la liberté d'expression parce que finalement, c'est de ça dont il s'agit. Ça n'était pas une adhésion à la ligne éditoriale de Charlie que personne ne connaissait dans ces 5 millions de personnes, évidemment".

Voir la vidéo sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016