Brexit : les banques européennes pourraient facilement poursuivre leur activité au Royaume-Uni

Le brexit, plat de resistance du sommet europeen ()
La Tribune - AA

La Banque d'Angleterre (BoE) a présenté mercredi des propositions pour permettre aux banques d'investissement européennes de fonctionner au Royaume-Uni sans avoir l'obligation d'y créer une filiale après le Brexit.

"Les banques et assureurs de l'Espace économique européen pourront demander l'autorisation de fonctionner avec une succursale au Royaume-Uni", a expliqué la BoE dans un communiqué.

Si la BoE met en place un tel système, les banques d'investissement européennes se verraient dispensées d'établir une filiale stricto-sensu au Royaume-Uni, un processus beaucoup plus lourd que le maintien d'une simple succursale. La création d'une filiale nécessite notamment l'affectation d'un capital propre et de respecter davantage de régulations - la Banque d'Angleterre exige ainsi de toute banque étrangère voulant assurer des opérations de banque de détail qu'elle crée une filiale au Royaume-Uni.

La BoE a ouvert une consultation sur ce sujet jusqu'à la fin février. Elle rendra ses conclusions peu après.

Quid de la coopération sur la supervision post-Brexit ?

L'institut a néanmoins prévenu que cette approche était "fondée sur la présomption qu'il va continuer d'y avoir une forte...

Lire la suite

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016