Où en sont les exportations du Rafale?

Le Rafale pourrait obtenir un quatri egrave;me contrat  agrave; l #39;export en 2018 (Karim Sahibi - AFP)
BFM Business - AA

Selon la Tribune, le Qatar serait proche de lever une option qui permettra à l'émirat de commander 12 avions de chasse supplémentaires. L'Égypte pourrait faire de même.

Après avoir mis de longues années à prendre son envol, le Rafale s'exporte désormais de mieux en mieux. Selon la Tribune, le Qatar, qui a déjà signé en mai 2015 une commande de 24 avions de chasse de Dassault, serait prêt à lever l'option pour acquérir 12 autres avions. L'annonce pourrait ainsi être faite par l'émir Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani lors de la visite d'Emmanuel Macron le 7 décembre prochain.

Outre le Qatar, l'Égypte, premier pays où le Rafale avait trouvé preneur début 2015, est exactement dans le même cas de figure. Alors que 24 commandes ont déjà été passées, le gouvernement égyptien pourrait lui aussi lever l'option portant sur l'achat de 12 avions de chasse supplémentaires.

Si ces pistes se concrétisaient, Dassault comptabiliserait 108 commandes réparties sur trois contrats puisque outre l'Égypte et le Qatar, l'Inde a passé fin 2016 une commande de 36 avions "sur étagère", c'est-à-dire des avions made in France.

Malaisie et Inde

Mais les commandes pourraient encore s'accélérer. En mai, Éric Trappier, le patron de Dassault Aviation, affirmait ainsi qu'un quatrième contrat à l'étranger pourrait être signé mais...

Lire la suite sur BFM Business

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016