Brexit : la livre moins chère attire les touristes

Un homme soupconne d #39;avoir un couteau arrete pres du parlement de westminster ()
La Tribune - AA

Depuis le vote du Brexit, en juin 2016, le portefeuille des ménages fait grise mine, pas celui des acteurs du tourisme. Ce n'est évidemment pas la météo qui attire les visiteurs, mais la chute de la livre sterling, résultat de l'incertitude sur les relations futures entre Britanniques et Européens. Auparavant perçu comme dispendieux, un séjour dans les contrées de Sa Majesté est devenu plus abordable.

Des données publiées la semaine passée par l'Office national des statistiques (équivalent de l'Insee outre-Manche) révèlent ce dynamisme. Le nombre de visiteurs étrangers au Royaume-Uni a augmenté de 5% au mois d'août et de 8% au total depuis janvier pour atteindre 27 millions de personnes.

Les touristes étrangers ont dépensé 10% de plus depuis janvier

La monnaie britannique a connu une forte dépréciation depuis la deuxième moitié de 2016, dont une chute abrupte la semaine du référendum sur la sortie de l'UE. En janvier dernier, la livre a atteint son plus bas depuis cinq ans à 1,20 dollar. Deux ans et demi plus tôt, en juillet 2014, elle atteignait son plus haut à 1,72 dollar.

Cette baisse n'a pas échappé aux touristes, qui ont décidé de profiter de leur pouvoir d'achat. Toujours...

Lire la suite

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016