Immobilier: le dispositif Pinel devrait être élargi à de nouvelles communes

Les d eacute;put eacute;s ont vot eacute; plusieurs amendements dans la plus grande discr eacute;tion. (Pascal Guyot - AFP)
BFM Business - AA

VIDÉO - Certaines villes jusque-là non éligibles au dispositif d'investissement locatif Pinel devraient le devenir, selon des amendements votés la semaine dernière en Commission des finances. Sauf que trouver des locataires dans ces communes paraît difficile voire impossible, rendant tout projet immobilier périlleux.

C'est à n'y plus rien comprendre. Le dispositif d'aide à l'investissement locatif, qui offre un avantage fiscal aux acquéreurs d'un bien immobilier neuf (à condition de le mettre en location à un prix inférieur au marché) devait être recentré sur les zones dites "tendues", où l'offre de logements est inférieure à la demande. Mais la semaine dernière, les députés ont voté discrètement plusieurs amendements en Commission des finances, dont un qui va permettre à plusieurs centaines de nouvelles communes françaises de devenir éligibles au Pinel.

Des villes qui comptent à peine 10.000 habitants, et où la demande locative est faible. Parmi elles figurent par exemple Luxeuil-les-bains en Haute Saône, où le taux de vacance locative s'établit à 17%, ou encore Langres (Haute-Marne) et Givet (Ardennes), qui affichent des taux supérieurs à 10%, d'après les données du Laboratoire de l'Immobilier, spécialiste de l'immobilier neuf.

Plus de 700 communes concernées

Au total, plus de 700 nouvelles communes seront concernées par ce dispositif. En fait, il s'agit de celles couvertes par un contrat de redynamisation des sites de défense, où l'activité...

Lire la suite sur BFM Business

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016